Accueil Assurance Assurance auto : comment assurer un 2ème conducteur ?

Assurance auto : comment assurer un 2ème conducteur ?

assurer 2ème conducteur
Assurance
Par Michaël le 19 mai 2021

Conjoint, enfant, ami… Si vos proches utilisent votre véhicule régulièrement, alors il est grand temps de penser à les déclarer en tant que conducteurs secondaires auprès de votre assurance auto. Comment s’y prendre ? Quelles sont les démarches ? Qu’est-ce qu’un conducteur secondaire ? Réponse dans cet article.

Conducteur principal vs Conducteur secondaire

Le conducteur principal est la personne qui conduit habituellement le véhicule et dont le nom figure sur l’attestation d’assurance. Il est en effet obligatoire de souscrire une assurance auto lors de l’achat d’une voiture. Le Lynx propose de comparer les assurances et de trouver celle qui vous correspond le mieux, au meilleur prix.

Quant au conducteur secondaire, c’est une personne autorisée à conduire le véhicule assuré du conducteur principal, mais qui l’utilise moins souvent. Il s’agit très souvent du conjoint, des enfants, ou d’un membre de la famille. Ils doivent impérativement être déclarés sur le contrat, afin de bénéficier des mêmes garanties que le conducteur principal.

Les démarches pour assurer un deuxième conducteur

Tout se fait auprès de l’assureur auto, qui vous aiguillera dans le processus. Il suffit de déclarer un deuxième conducteur dans votre espace personnel en ligne, ou bien de prendre rendez-vous avec votre assureur. Vous devrez ensuite mentionner le nom de la personne à assurer, et il pourra vous être demandé de fournir les pièces suivantes :

Une fois cette démarche effectuée, votre ami, conjoint ou enfant pourra emprunter le volant quand bon lui semble et bénéficier des mêmes garanties que vous. Pensez donc à assurer une personne dès que vous lui prêtez votre véhicule, afin d’éviter tout problème. Si votre fils doit conduire votre voiture tous les jeudi pour se rendre à son cours de judo, il faudra alors mentionner son nom à votre assureur auto. Idem si vous faites conduite accompagnée à votre enfant.

Et en cas d’accident ?

Puisqu’il a souscrit au contrat d’assurance, c’est le conducteur principal qui reste l'interlocuteur privilégié du conseiller. C’est donc lui qui sera chargé de déclarer les sinistres provoqués par le conducteur secondaire. Le bonus-malus est par ailleurs attaché au contrat d’assurance, et non pas à une personne désignée ni à un véhicule. Si vous êtes responsable de l’accident, le malus affecte donc tous les conducteurs affiliés au contrat.