Accueil Dossier Voiture de course : les équipements qui sécurisent le pilote

Voiture de course : les équipements qui sécurisent le pilote

équipements pilote de course
Dossier
Par Michaël le 08 avril 2020

Les voitures de course, en raison de leurs attributs, doivent comporter certains équipements qui ont pour but d'assurer la sécurité du pilote. En dehors des équipements personnels (casque, gants, combinaisons, chaussures, etc.), le pilote doit veiller à la présence d'autres accessoires tout aussi importants qui font l'objet d'un contrôle strict. Voici quelques accessoires de sécurité que votre voiture de sport doit contenir avant d'être mise sur le circuit.

Le siège baquet

siege baquet

En termes de sécurité, c'est l'un de premiers équipements que doit contenir une voiture de sport. C'est un siège qui enveloppe le pilote et lui offre un bon maintien. Avoir un siège baquet permet à ce dernier d'être stable dans les virages. À l'achat d'une voiture de sport, il est important de se renseigner pour en savoir plus sur les caractéristiques de ce siège, car les besoins diffèrent d'un pilote à un autre et peuvent grandement impacter les performances et la sécurité sur la piste.

En effet, lorsque la voiture est lancée à pleine puissance dans un virage, un petit débordement ou déséquilibre du pilote peut l'envoyer dans le décor ou réduire son temps. Pour éviter cela, il faut non seulement se munir d'un siègebaquet, mais en choisir un qui adhère convenablement à son corps de sorte à empêcher les mouvements. Il faut aussi s'assurer que le siège est léger et que l'assise est adaptée aux comportements de la voiture. Aujourd'hui, les sièges baquets sont homologués et obligatoires dans les compétitions.

Le harnais

Il accompagne le siège baquet et permet de fixer le conducteur à celui-ci. De ce fait, le harnais a une fonction sécuritaire de la plus haute importance. En effet, il ne sert à rien de choisir le meilleur siège baquet si on n'y est pas solidement accroché. Sans le harnais, le baquet devient un siège de véhicule classique. Cet accessoire permet non seulement d'éviter que le corps tangue dans les virages, mais il protège aussi le pilote en cas de choc.

L'arceau de sécurité

C'est un dispositif qui permet, une fois encore, de maintenir le pilote dans le véhicule de course, et cela tout au long de son parcours. Il permet aussi d'accroître la rigidité de la coque. En effet, l'arceau est comme une seconde peau qui reçoit les chocs et qui protège les passagers. Les professionnels choisissent aussi leur arceau afin qu'il modifie le comportement de véhicule une fois sur la route.

Un autre critère de choix, c'est la structure de l'équipement. En effet, ce dernier doit non seulement correspondre au niveau de sécurité désiré par chaque pilote, mais il doit aussi posséder une matière adaptée. Les tubes doivent être résistants au choc et donc d'épaisseur convenable. Il faut également se décider entre l'arceau boulonné et celui qui est soudé, en gardant à l'esprit que le second offre plus de sécurité. Il ne faut pas non plus oublier l'homologation.

L'extincteur

Le rôle de l'extincteur semble évident dans une discipline où le feu est très vite au rendez-vous en cas de frottement ou de choc. Il en existe qui sont manuels pendant que d'autres se déclenchent automatiquement. Certains modèles pour rallye sont livrés avec des cutters coupe-harnais pour aider le pilote à se dégager.