Accueil Dossier Les risques pour votre pare-brise en hiver

Les risques pour votre pare-brise en hiver

pare-brise hiver
Dossier
Par Michaël le 18 décembre 2020

La période hivernale est particulièrement sensible pour le pare-brise de votre véhicule. 12cylindres.com vous donne quelques conseils pour éviter le remplacement de votre pare-brise ainsi que la note salée qui l’accompagne !

Pourquoi votre pare-brise a plus de chance de se fissurer l’hiver ?

C’est en fait l’écart de température entre le froid de l’extérieur et le chaud de l’habitacle qui fragilise votre vitre. Mais avant de se lézarder, votre pare-brise doit déjà avoir un impact.

Un impact est vite arrivé, en effet il suffit qu’un gravillon soit projeté sur votre pare-brise pour qu’il soit endommagé. Si vous ne souhaitez pas que votre pare-brise se fissure complètement, il faut donc agir dès l’apparition de l’impact avant que la situation s’aggrave.

Réparation ou remplacement ?

Si l’impact est plus petit qu’une pièce de 2 euros et qu’il est situé hors champ de vision du conducteur, votre pare-brise peut-être réparé en y injectant une résine spéciale. Si la fissure est déjà présente, il faudra procéder au remplacement du pare-brise.

Pour réparer son pare-brise à Courbevoie ou plus généralement en région parisienne, sachez que ce centre Carglass saura remettre à neuf votre pare-brise.

Nous vous déconseillons d'essayer de réparer votre pare-brise seul. Il s'agit d'une opération technique qui demande des outils spécifiques et qui doit-être confiée à des professionnels.

Altérations du pare-brise et contrôle technique

Les anomalies suivantes sur votre pare-brise engendreront automatiquement une contre-visite :

  • une fissure dans la zone de balayage des essuie-glaces
  • une fissure hors de la zone de balayage mais qui déborde d’un cercle de 30 cm
  • la présence d’un impact dépassant un diamètre de 3 cm

Vous l'aurez compris, si votre pare-brise présente un impact, il vaut mieux agir tôt et le faire réparer par un professionnel avant que la situation s'aggrave !