Accueil Dossier Voyant voiture : comment corriger les erreurs soi-même ?

Voyant voiture : comment corriger les erreurs soi-même ?

corriger voyant voiture
Dossier
Par Michaël le 06 avril 2020

Il est tout à fait normal que les voyants du tableau de bord de votre voiture s'allument pendant quelques secondes lorsque vous mettez le contact. Cependant, si un voyant n'arrête pas de clignoter lorsque vous roulez, cela signifie qu'il y a un dysfonctionnement quelque part. Dans ce cas, il convient de détecter le problème et d'y remédier le plus rapidement possible.

Voiture : la valise de diagnostic pour corriger les erreurs

À moins d'être un mécanicien professionnel, découvrir l'origine d'un problème mécanique, électronique ou autre sur une voiture est assez difficile. Fort heureusement, il existe aujourd'hui des outils technologiques à l'instar des valises de diagnostic qui permettent de détecter et de corriger les éventuels dysfonctionnements d'un véhicule.

La valise de diagnostic : qu'est-ce que c'est ?

La valise de diagnostic est un appareil d'aide au diagnostic des différents problèmes – temporaires ou permanents – pouvant toucher une voiture. Également connu sous le nom de « lecteurs de codes de défauts », il s'agit d'un ordinateur programmé à l'aide d'algorithmes pour contrôler le bon fonctionnement du véhicule. Et ce, sans avoir à effectuer des manipulations complexes.

Il suffit en effet de la brancher sur des connecteurs dédiés. Vous pouvez effectuer cette opération quand un voyant de votre tableau de bord s'allume et que vous n'avez aucune idée de l'élément déclencheur. Toutefois, vous pouvez également utiliser votre valise de diagnostic régulièrement pour évaluer l'état de votre moteur.

L'utilisation de ce type d'outil permet de repérer rapidement et facilement les défaillances mécaniques de votre voiture et par conséquent de prévenir l'apparition d'une panne. C'est donc une excellente alternative pour éviter un passage chez le garagiste qui peut vous coûter assez cher.

Dans les faits, la valise de diagnostic n'indique pas directement la source du problème ni la solution à adopter. Elle affiche un ou plusieurs codes de pannes qui vous serviront de point de départ pour faire le diagnostic.

Dans certains cas, elle peut agir comme un outil de dépannage et reprogrammer les éléments défectueux. Il existe actuellement plusieurs sortes de valises dans le commerce. N'hésitez pas à utiliser ce super comparatif fait par Monblogauto.fr pour trouver l'outil le plus adapté : rapport qualité/prix, fonctionnalités, prise en main...

effacer voyant panne

Valise de diagnostic : comment lire efficacement un code de panne ?

Appelé plus communément « code de défaut » ou DTC (data trouble code) en anglais, le code de panne se compose d'une lettre suivie d'un ensemble de chiffres. Il correspond à un problème bien précis détecté sur votre voiture.

La lettre indique la famille du défaut ou de la panne. La valise de diagnostic peut afficher 4 lettres différentes :

  • la lettre P (Powertrain) correspond à un problème dans le moteur et dans la boîte de vitesse,
  • la lettre C donne une indication pour un problème concernant le châssis,
  • la lettre B (Body) indique un problème sur la carrosserie,
  • la lettre U (User network) révèle un problème de réseau de communication.

Le code de défaut comporte exactement une lettre et 4 chiffres. Si le premier chiffre est 0, cela signifie qu'il s'agit d'un problème standard. Vous faites par contre face à un problème spécifique au constructeur de votre voiture si le premier chiffre est 1.

Les 3 chiffres restants renseignent quant à eux à des sous-familles de défauts. Il faut savoir que les constructeurs automobiles ont déjà configuré les valises de diagnostic par leurs codes collectifs de 4 200 définitions correspondant chacune à un problème dépisté sur un véhicule.

Le manuel d'utilisation du véhicule

Tous les véhicules sont normalement livrés avec leur manuel d'utilisation. Vous pouvez donc vous référer à ce document pour déterminer le problème lorsqu'un voyant n'arrête pas de clignoter. Il vous donne notamment un explicatif détaillé des différents éléments présents sur votre tableau de bord, les témoins lumineux y compris.

Les témoins d'alarme de la voiture

Ces témoins se déclenchent le plus souvent pour signaler un dysfonctionnement grave et dangereux. Vous pouvez faire en sorte d'éteindre les voyants de cette catégorie vous-même. Cependant, certains problèmes nécessiteront le recours immédiat à une assistance dépannage.

Cette catégorie peut s'allumer lorsque :

  • Une des portières ou le coffre du véhicule n'est pas fermé correctement,
  • le frein à main est trop serré,
  • la ceinture de sécurité n'est pas bouclée,
  • la pression du circuit de freinage est en baisse ou le niveau de liquide de frein est trop faible,
  • la pression de l'huile de moteur est anormale,
  • l'huile de moteur surchauffe,
  • le liquide de refroidissement est à une température anormale,
  • la batterie est faible,
  • la pression des pneus est anormale,
  • l'antivol de direction dysfonctionne.

De manière générale, vous pourrez résoudre les problèmes des portières, du frein à main et de la ceinture de sécurité rapidement et facilement. En ce qui concerne les niveaux d'huile et de pression, vous pourrez faire l'appoint si vous savez comment faire.

Dans le cas contraire, mieux vaut confier cette tâche à votre garagiste. Pour les autres problèmes, ne prenez pas de risque et confiez la voiture à votre garagiste.

Les témoins d'alerte

Ces témoins quant à eux signalent une anomalie qu'il faut vérifier le plus rapidement possible. Vous pouvez toujours continuer à rouler si votre destination n'est pas trop loin. Ils peuvent s'allumer lorsque :

  • le niveau d'huile est bas,
  • les plaquettes de frein avant sont usées,
  • l'ABS (antiblocage des roues) ne fonctionne plus,
  • la direction assistée est défaillante,
  • les airbags sont défaillants,
  • l'ESP (correcteur électronique de trajectoire) est défaillant,
  • une ou plusieurs ampoules d'éclairage ou de signalisation sont défectueuses,
  • il y a un problème de dépollution du moteur,
  • il y a de l'eau dans le filtre à gazole,
  • le niveau de carburant est faible.

Vous pourrez remédier à certains problèmes facilement en changeant les ampoules défectueuses, en ajoutant de l'huile et/ou du carburant. Toutefois, le passage chez le garagiste est vivement recommandé dans d'autres cas.

Les témoins de fonctionnement

Ces témoins ne révèlent aucune anomalie. Ils indiquent tout simplement que vous avez activé une fonction. Il vous suffit alors de désactiver la fonction lorsqu'elle n'est plus nécessaire pour éteindre le voyant.

Cette catégorie comprend les feux de position, c'est-à-dire les feux de stationnement, les feux de croisement, les feux de route, l'antibrouillard avant, l'antibrouillard arrière, le désembuage de la lunette arrière, les feux de détresse et le préchauffage diesel.