Accueil Moto Peut-on modifier le moteur de sa moto ?

Peut-on modifier le moteur de sa moto ?

modifier moteur moto
Moto
Par Michaël le 10 septembre 2020

Quel motard ne rêve pas d'avoir une moto puissante ? Nombreuses sont les solutions qui permettent d'optimiser la performance de votre deux-roues. Parmi les plus pratiquées, figure le débridage et la reprogrammation du moteur. Mais est-ce légal ? Découvrez dans cet article tout sur la modification du moteur d'une moto : techniques, législations, sécurité…

Pourquoi modifier la puissance d'un moteur de moto ?

Qu'il s'agisse d'un moteur deux-temps ou quatre-temps, la plupart des motards n'aiment pas être dépassés sur les autoroutes. Des améliorations s'imposent en cas de manque de performance. Afin de donner plus de puissance à votre moto, vous pouvez aller sur le site de MotorTech, le professionnel de la reprogrammation de moteur à Reims.

Les plus concernés par la modification de la puissance du moteur d'une moto sont les professionnels de la grande vitesse. Il est à noter qu'une Kawasaki ZX12R débridée affiche une puissance de 198 chevaux et une Suzuki Hayabusa débridée peut atteindre les 210 km/h en 2ème.

Définition du débridage de moteur de moto ?

Par définition, le débridage désigne une technique qui consiste à transformer, voire à désactiver les systèmes de limitation de puissance d'un moteur. Lors d'un débridage, certaines pièces d'origine de la moto sont modifiées. Nous parlons principalement des éléments tels que :

  • Le pot d'échappement,
  • Le carburateur,
  • La transmission,
  • Le filtre à air.

peut on modifier moteur moto

Le débridage est une intervention que seul un spécialiste en la matière peut effectuer. Redonnant à votre moto sa pleine puissance, il a besoin d'un certificat. Pour en obtenir un, vous devez vous adresser à votre concessionnaire officiel. Ce dernier se charge alors de demander le certificat de débridage pour votre deux-roues auprès de la marque.

Une fois ce document reçu, on peut procéder à l'amélioration de la puissance de la moto. Il est à préciser que si vous avez déjà apporté des modifications à cette dernière, il est fort probable que la marque ne vous délivre pas le certificat de débridage.

Quelques solutions pour améliorer la puissance d'un moteur de moto

Nombreux sont les moyens permettant de booster le moteur d'une moto. Encore une fois, l'intervention d'un spécialiste est vivement recommandée. En voici quelques préconisations :

Amélioration de l'admission d'air

L'amélioration d'admission d'air est considérée comme étant la technique la plus facile pour faire gagner de la puissance à votre moto. De plus, c'est la plus économique. Elle consiste à mettre en place un filtre à air doté d'un débit élevé ou un modèle universel de type conique.

Une telle amélioration permet l'accroissement du flux d'air alimentant le moteur d'aux alentours de 50 %. Par contre, retenez que cela peut augmenter la consommation en carburant de la moto. Voilà pour il est nécessaire de régler le carburateur en ajustant la vis d'air. Nous vous recommandons de faire appel à un spécialiste pour un meilleur rendu.

Modification du système d'allumage

Certains modèles de moto disposent d'un angle de came peu performant, entraînant une vibration à une vitesse élevée. Il faut donc modifier l'allumage ou utiliser une bougie plus performante. Un modèle en iridium est conseillé par les spécialistes. Une bougie d'allumage avec d'importantes étincelles permet d'avoir plus de puissance et réduit considérablement la consommation de carburant.

Installer un système d'allumage à rotor interne fera gagner de la puissance au moteur de votre moto. Après, vous pouvez le combiner à un CDI type racing. Ce dernier augmente le tour moteur de votre moto.

Modification de l'échappement

Pour que votre moto soit plus puissante, vous pouvez passer par la modification de sa sortie d'air. Faire des petits trous au niveau du pot d'échappement peut augmenter cette dernière. Cependant, il faut faire attention pour éviter un bruit trop assourdissant.

Commencez par un ou deux orifices et testez l'amélioration de sa performance. Vous augmentez ensuite le nombre de trous au fur et à mesure si besoin est. Cette opération nécessite l'intervention d'un mécanicien professionnel, sauf si vous avez un peu d'expérience dans ce domaine.

Remplacement du carburateur

Vous souhaitez augmenter la puissance du moteur de votre moto, mais vous avez un budget limité ? L'alésage du carburateur est la solution qu'il vous faut. Pour avoir plus d'accélération, le diamètre idéal pour un carburateur est 29 ou 30 millimètres. Un professionnel saura vous conseiller sur la taille de carburateur qui est à même de booster la puissance de votre deux-roues.

Qu'en est-il de la sécurité ?

Les environs 5 chevaux gagnés avec le changement du filtre à air ou du pot d'échappement, par exemple, ne mettent pas en péril la sécurité du motard. Par contre, ce risque d'accident augmente considérablement lorsque la puissance va de 100 à 200 chevaux. En effet, les éléments tels que les freins, le cadre et la suspension ne seront plus en mesure de supporter une telle montée en puissance. Voilà pourquoi il est recommandé de faire confiance à un professionnel pour toutes modifications nécessaires.

Et peu importe la puissance de votre moto, le port des équipements de protection tels qu'un casque, une paire de gants, des vêtements épais et bien d'autres doit être respecté.

Que disent les lois sur la modification de puissance d'une moto ?

L'article R322-8 du Code de la route exige que toutes les transformations d'un moteur entraînant le changement des caractéristiques mentionnées dans le certificat d'immatriculation soient déclarées. Celui-ci doit alors être modifié.

En ce qui concerne l'assurance, sachez que toute mutuelle refuse catégoriquement la prise en charge de l'accident d'une moto dont la puissance a été améliorée. Une indemnisation est alors impossible vu qu'il s'agit d'une fausse déclaration. Pour ce faire, vous devez informer votre compagnie des modifications apportées à votre deux-roues. La formule sera ainsi réadaptée aux nouvelles caractéristiques de ce dernier.

Il s'agit pourtant d'une infraction qui se caractérise par un vide juridique, car il est quasi impossible pour les polices de la route d'identifier une moto débridée sur la route. De plus, le débridage ne peut pas être déclaré en préfecture.

D'une manière générale, la modification de la puissance d'une moto, notamment le débridage, est interdite en France. Les motos débridées sont réservées pour le circuit, mais non pas pour être conduites sur la voie publique.