Accueil Dossier Comment importer une voiture d'Allemagne ?

Comment importer une voiture d'Allemagne ?

importer voiture allemagne
Dossier
Par Michaël le 02 juillet 2021

De nombreux français s’intéressent aux véhicules de marque allemande et préfèrent donc passer leur commande de l'autre côté du Rhin afin d’obtenir leur propre bijou automobile. Une fois la signature de l’acte de vente réalisée, le véhicule ne peut plus rouler avec ses plaques allemandes. Cependant, les démarches pour importer le véhicule depuis l’Allemagne jusqu’en France ne sont pas aisées. Et même si d’autres arrivent à passer facilement ces démarches, ils sont souvent confrontés à d’autres problèmes en France. Cet article a donc pour but de vous présenter comment importer votre véhicule d’Allemagne jusqu’en France.

Utiliser une remorque adaptée pour transporter sa voiture

Après avoir acheté sa voiture, le propriétaire fait appel à une société de transport de véhicule sur remorque. Il devra fournir les informations concernant la marque et le modèle du véhicule. L’adresse de l’enlèvement ainsi que l’adresse de livraison doivent être aussi fournies. À la suite de cela, il pourra obtenir son devis. Si les prix fournis dans le devis conviennent au client, alors il peut valider sa commande suivant un moyen de paiement proposé par l’agence de transport.

Une fois la commande validée, la société planifie le transport de la voiture et l’envoie à un de ses conducteurs. Ce dernier, arrivé sur le lieu d’enlèvement, vérifie les informations contenues sur le bordereau et fait un état des lieux de la voiture. Elle sera ensuite chargée sur la remorque et prend direction pour l’adresse de livraison. La voiture voyage sur la remorque avec plusieurs autres voitures.

Ce moyen de transport parait donc très économique. Arrivé sur le lieu de livraison, le véhicule sera livré à son propriétaire. Le conducteur refait une nouvelle fois l’état des lieux avant la livraison.

Importer une voiture d’Allemagne grâce à un mandataire

La plupart des Français choisissent un mandataire pour importer une voiture d'Allemagne. Ce choix est facile et sûr pour eux, car le mandataire détient une licence lui permettant d’effectuer légalement cette tâche. Non seulement le mandataire s’occupe du contrôle de la voiture et de toutes ses pièces, mais aussi des transactions et de toutes les démarches administratives.

La seule chose que le client a à faire est de confirmer la transaction. Le mandataire, en plus de vous faciliter la tâche, peut aussi rediscuter du prix de votre voiture avec le vendeur. Il est souvent constaté que nombreux sont les concessionnaires qui profitent de l’inexpérience des acheteurs pour leur vendre des véhicules de basse qualité à des prix exorbitants. Avec un mandataire, vous avez plus de chances de ne pas vous faire avoir.

Obtenir une plaque de transit pour traverser la frontière avec la voiture

À défaut de laisser le travail à un mandataire, vous pouvez le faire vous-mêmes. Il faudra donc vous rendre sur les lieux. Toutefois, le fait est que vous ne détenez pas une licence pour effectuer ce travail. Cela rendra donc les démarches administratives assez coriaces.

De plus, étant donné que vous n’êtes pas un spécialiste en automobile, le vendeur pourrez facilement vous duper sur certaines pièces du véhicule. L’un des documents les plus importants à obtenir pour effectuer le travail dans ce cas est la plaque provisoire allemande. Cette dernière est souvent de couleur rouge ou jaune. Elle permet au propriétaire d’éviter les amendes en Allemagne. Vous aurez aussi besoin d’une assurance pour vous couvrir durant tout le trajet Allemagne-France.

Documents à fournir pour l’immatriculation du véhicule

Quel que soit le mode transport choisi par l’acheteur, il doit nécessairement fournir des documents afin d’immatriculer son automobile, mais aussi son identité. Le certificat d’immatriculation fourni est provisoire. Pour ce faire, il faut avoir la copie de sa pièce d’identité, d’un justificatif de domicile, de la facture ou de l’acte de vente, de la carte grise et d’un quitus fiscal.

Il faut aussi noter que le quitus fiscal est fourni par les services d’impôts. Son obtention nécessite la soumission de la pièce d’identité, du justificatif de domicile et du justificatif de cession. Le certificat d’achat et d’immatriculation allemande est tout aussi indispensable pour obtenir le quitus.

Quel document faut-il pour circuler en France ?

Faire importer son véhicule en France n’est pas la dernière étape du processus. Il faudra encore accomplir une série de démarches en France. Le certificat de conformité fait partir des documents qu’il vous faudra. Celui fourni avec l’achat de la voiture est valable dans toute l’Europe. La plaque WW, l’assurance de la voiture ainsi que le contrôle technique de la voiture doivent être établis avant d’espérer une immatriculation définitive.

La plaque WW

Arrivé en France, vous devez vous rendre dans un établissement de Certificat Provisoire d’Immatriculation afin d’obtenir les plaques provisoires françaises. Ce jeu de changement de plaques est plutôt connu sous le nom de plaque WW. Le délai de validité de cette plaque est de 2 mois renouvelables une seule fois. Vous aurez donc besoin de 4 mois au total pour obtenir une immatriculation définitive en France.

L’assurance de la voiture

Il faut vérifier le kilométrage de votre véhicule lorsque vous achetez un véhicule d’occasion. Ce diagnostic de contrôle réel du kilométrage coûte environ 60 euros à 80 euros. Cela est important, car lorsque vous importez un véhicule d’Allemagne, vous devez le déclarer aux impôts. Le certificat de conformité européen est important dans ce processus.

Le contrôle technique

La loi française ne permet pas à ce que des véhicules en mauvais états roulent sur son territoire. Il en va de même pour les véhicules ayant des contrôles techniques frauduleux. Pour cette raison, cette loi vous impose de faire un contrôle technique pour la voiture même si le précédent propriétaire l’a déjà fait. Cela est valable lorsque vous payez un véhicule d’occasion.

L’immatriculation définitive

Après le règlement au côté fiscal, il vous faudra enfin une immatriculation de la voiture en France puisque celle réalisée avant l’importation de la voiture était provisoire. Il s’agit d’une étape qui se fait en ligne sur le site immatriculation.ants.gouv.fr.