Accueil Dossier Tout savoir sur le filtre à particules ou FAP

Tout savoir sur le filtre à particules ou FAP

Filtre particules FAP comment ça marche ?
Dossier
Par Michaël le 04 octobre 2019

Sur un véhicule, vous pouvez avoir plusieurs types de filtres, mais le filtre à particules est un des équipements les plus importants pour limiter la pollution. À quoi sert-il exactement ? Comment faire pour l'entretenir ? Quand faut-il le changer ? Découvrez toutes les informations sur ce matériel dans cet article.

Qu'est-ce qu'un filtre à particules ?

Aussi connu sous l'acronyme FAP, le filtre à particules est un système de filtration qui permet de retenir les particules nuisibles produites par le gaz de combustion. Ce filtre est primordial pour le véhicule puisqu'il lui évite de polluer l'air avec de la suie, mauvaise pour la santé. Un bon filtre à particules devra filtrer entre 95 à 99 % des particules fines contenues dans les gaz de combustion. Ces derniers sont surtout requis pour les moteurs diesels, car la suie émise par ces derniers peut être cancérigène pour l'homme. Vous pouvez trouver différents types de FAP ici pour vous faire une idée du dispositif.

Petite histoire du FAP

Le premier filtre à particules a été développé dans les années 70 suite à la volonté de l'Union européenne de limiter les rejets toxiques des véhicules mis en circulation sur les routes. Trois prototypes ont été conçus à cette époque et plusieurs normes EURO devaient être respectées. Ce n'est que dans les années 2000 que PSA Peugeot Citroën commercialise un filtre à particules pour Diesel sur sa voiture 607.

Auparavant, le FAP était une recommandation pour les propriétaires de voiture. En janvier 2011, cet équipement est devenu obligatoire pour tous les nouveaux moteurs diesels. Avec la norme Euro6 du 1er septembre 2015, les filtres à particules sont aussi requis sur les moteurs à essences, surtout si ces derniers utilisent un système d'injection directe de carburant.

comment fonctionne  FAP

Comment fonctionne le FAP ?

Pour réduire les fines particules émises par le gaz d'échappement, le filtre à particules fonctionne en deux temps.

Étape 1 : élimination des particules

Le FAP est situé en continuité avec l'échappement ou après le catalyseur du véhicule. Lorsque le moteur fonctionne, le filtre se remplit petit à petit des suies qui sont produites au fil des kilomètres. Les fines particules en suspension sont emprisonnées dans le filtre et une couche de suie se formera sur ses parois. Quand le FAP est plein, le moteur peut rencontrer des difficultés. C'est à ce moment que la deuxième phase du fonctionnement du FAP est nécessaire.

Étape 2 : la régénération

Il s'agit d'une phase d'élimination des suies et d'un ramonage du filtre à particules. Elle est indispensable pour éviter que l'équipement ne soit encrassé par de la suie et ne réalise plus aussi bien sa principale mission. Le moment idéal pour effectuer cette régénération dépend de plusieurs paramètres :

  • La perte de charge,
  • La quantité de suies accumulée,
  • Les kilomètres parcourus
  • Le type de roulage…

Il est toutefois conseillé de ne pas attendre longtemps pour régénérer votre filtre pour qu'il ne soit pas trop plein. Sinon, vous risquez d'endommager votre filtre. Sachez qu'il existe plusieurs méthodes de régénération du FAP :

La régénération passive ou spontanée

Cette méthode classique se base sur l'augmentation de la température des gaz d'échappement. Pour cela, vous devrez attendre que le moteur atteigne environ 650 °C pour débuter la régénération. Les parois du filtre ont un effet catalyseur qui va faciliter l'incinération des particules. Cette méthode fonctionne surtout sur une autoroute ou dans une conduite sportive puisque le moteur tourne à plein régime. Ce nettoyage dure entre 15 à 20 minutes et peut être très consommateur.

La régénération active

Lorsque le filtre est plein, il commence à se colmater. Pour enlever les particules qui se sont fixées à l'intérieur, le moteur fera monter lui-même la température du gaz d'échappement. Ce procédé permet de brûler les résidus dans le FAP et de s'assurer qu'il continue de bloquer les fines particules générées par la combustion du carburant.

Sur certains modèles de voiture, un réservoir indépendant contient un additif qui sera mélangé au carburant du véhicule afin de déclencher la régénération.

Quels sont les problèmes des filtres à particules ?

Les FAP sont très fragiles et doivent être bien entretenus pour éviter qu'ils ne soient endommagés. Il est toutefois possible que le nettoyage ou la régénération du filtre ne soient pas réguliers ni suffisants.

Si votre filtre a besoin de la méthode active pour régénérer, il arrive que les conditions ne soient pas remplies pour désencrasser celui-ci. En effet, sur de courts trajets, il est difficile pour le moteur d'atteindre une température très élevée afin de brûler la suie emmagasinée dans le filtre.

Lorsque le véhicule est dans l'incapacité de régénérer son FAP, les particules s'accumulent dans l'appareil et peuvent provoquer diverses situations :

  • Fonctionnement en mode dégradé
  • Perte de puissance du moteur
  • Moteur qui s'étouffe ou qui cale
  • FAP bouché ou colmaté

Comment entretenir le filtre à particules ?

Lorsque la voiture rencontre une baisse de performance ou que le FAP est bouché, il est essentiel d'intervenir le plus vite possible pour éviter que la situation ne se dégrade. Dans le cas contraire, vous aurez à remplacer le FAP et payer une somme très onéreuse pour cela. Vous pouvez effectuer un décalaminage de votre FAP pour réduire le taux d'encrassement de celui-ci. Une fois que la régénération est effectuée sur la route, votre voiture retrouve toute sa puissance.

Bien que la durée de vie des FAP est assez importante, il est essentiel de vérifier s'il est toujours en état de fonctionner normalement. Lorsque l'encrassement de celui est trop élevé pour être régénéré efficacement, c'est qu'il faut le changer. Faites appel à des professionnels pour vous conseiller dans le choix de ce FAP et effectuer son remplacement. Pour certains véhicules, un contrôle est recommandé tous les 150000 km à 200000 km.

Il arrive que certaines personnes décident de supprimer le filtre à particules pour utiliser un tube simple comme un dowpipes ou un tube Afrique. Sachez toutefois que cette opération est interdite par la loi en France et dans plusieurs pays européens. Lors d'un contrôle technique ou un contrôle anti-pollution, toute voiture ayant son FAP retiré sera automatiquement refusée.