Accueil Entreprise Uber a enregistré une perte de 5,2 milliards de dollars au deuxième trimestre 2019

Uber a enregistré une perte de 5,2 milliards de dollars au deuxième trimestre 2019

Uber perte de 5,2 milliard
Entreprise
Par Michaël le 10 août 2019

Uber a enregistré une perte de 5,2 milliards de dollars au deuxième trimestre de 2019, soit la perte la plus importante jamais enregistrée par l'entreprise. C'est un chiffre stupéfiant, mais la plus grande partie (3,9 milliards de dollars) provient des charges de rémunération à base d'actions liées à l'introduction en bourse d'Uber, qui est un coût non récurrent.

En outre, la société a signalé que la croissance des revenus a ralenti de 14%, à 3,2 milliards de dollars, en deçà des estimations des analystes de 3,36 milliards de dollars, selon Reuters. À elle seule, l'activité principale de l'entreprise, qui consiste à recruter des conducteurs, a fait croître son chiffre d'affaires de 2 %, pour atteindre 2,3 milliards de dollars.

"Notre stratégie de plate-forme continue de produire de solides résultats, avec des voyages en hausse de 35 % et des réservations brutes en hausse de 37 % à taux de change constant par rapport au deuxième trimestre de l'année dernière ", a déclaré Dara Khosrowshahi, CEO d'Uber. "En juillet, la plateforme Uber a atteint pour la première fois plus de 100 millions de consommateurs mensuels actifs, alors que nous faisons de plus en plus partie intégrante de la vie quotidienne des villes du monde entier.

De plus, alors que le nombre de passagers a augmenté de 20 %, le montant conservé par Uber après avoir payé ses chauffeurs n'a augmenté que de 4 %.

Khosrowshahi a déclaré que l'environnement concurrentiel commençait à se rationaliser et s'était "progressivement amélioré" depuis le premier trimestre. Il a ajouté que cette année serait le sommet de l'investissement, s'attendant à des pertes moindres pour 2020 et 2021.

Uber a vu ses coûts augmenter de 147% à 8,65 milliards de dollars ce trimestre, ce qui inclut une forte augmentation des dépenses de recherche et développement.

"Bien que nous continuions d'investir de façon dynamique dans la croissance, nous voulons aussi qu'elle soit saine, et ce trimestre, nous avons bien progressé dans cette direction", a déclaré Nelson Chai, directeur financier d'Uber.